Pierre Desproges

Pierre Desproges

 

 » Ô vertige de la penderie béante sur l’alignement militaire des pelures incertaines aux senteurs naphtalines…

Je hais les cintres.

Le cintre agresse l’homme. Par pure cruauté.

Le cintre est le seul objet qui agresse l’homme par pure cruauté.

Le cintre est un loup pour l’homme.
Continuer la lecture de Pierre Desproges